Le management visuel pour gagner en efficacité

Publié le : 18 juin 2019

Le management visuel est une méthode souvent utilisée en entreprise pour gérer efficacement des projets, améliorer la performance, booster la cohésion des équipes et développer la communication interne.

Cette méthode, issue du lean management, repose sur l’affichage d’informations utiles, telles que des indicateurs quantitatifs et qualitatifs mis à jour régulièrement, assurant ainsi une meilleure gestion des objectifs. En effet, la perception visuelle permet de rendre l’information plus concrète, visible, perceptible et facilite la prise de décision.

Rendre l’information accessible à tous permet de donner du sens au travail réalisé et d’autonomiser les équipes.

Pour mettre en place cette méthode, il est important de définir les indicateurs clés et les informations à partager :

  • Les procédures
  • Les plannings prévisionnels
  • Les revues journalières, hebdomadaires
  • Les anomalies et mise en place d’actions correctives
  • La répartition des tâches au sein de l’équipe
  • Le taux d’absentéisme
  • Le taux de rebuts
  • Le nombre d’arrêts de chaîne
  • La productivité moyenne
  • Le chiffre d’affaires réalisé
  • Les retours SAV…

Quels sont les avantages de cette mise en place ?

Le management visuel permet de :

  • Favoriser les échanges entre les employés
  • Faciliter la créativité et la réactivité
  • Aider à la prise de décision
  • Développer l’esprit d’équipe
  • Mieux gérer les anomalies et piloter les objectifs

Lorsque les indicateurs sont mis en place, il est important de faire vivre l’ensemble. Les informations doivent être mises à jour régulièrement pour créer une dynamique et le suivi est très important !

Comment mettre en place le management visuel ?

Il est primordial de choisir un  bon emplacement pour diffuser l’information. Le choix sera en fonction de votre activité : lieux de passage de vos salariés, salle de pause, salle de réunion, open space… Parfois il faudra prévoir plusieurs « points d’informations » si vous avez plusieurs sites, ou si l’espace de travail est vraiment conséquent.

Ensuite, il faudra choisir le support de diffusion. Les indicateurs peuvent être partagés via des écrans, ou de façon plus traditionnelle via différents tableaux muraux. Les deux méthodes peuvent également être mixées en fonction des besoins.

L’utilisation d’un tableau est plutôt simple et permet de tester le management visuel avec un investissement modéré. En outre, cette solution est mobile et permet de déplacer facilement son board si jamais l’emplacement choisi ne convient pas.

L’usage de cadres à fixation adhésive ou magnétique permettra une présentation qualitative et professionnelle de l’information, sans utiliser d’outils. Ces solutions ingénieuses, qui sont faciles à positionner, permettent d’actualiser simplement et rapidement les documents présentés.

le management visuel

Et ensuite ?

Au terme d’une période de test, il convient de faire un premier bilan avec les équipes. Est-ce qu’il manque des informations ? Certains indicateurs sont-ils inutiles ? Qu’est-ce qui a bien fonctionné ? Peut-on améliorer encore certains process ? Que faut-il améliorer, conserver, abandonner ?

Ce moment est aussi l’occasion de vérifier que les attentes des différentes parties sont bien en phase afin de garantir la pérennité du projet.

Maintenant que votre management visuel est en place, n’oubliez pas que l’important est de faire vivre régulièrement votre projet et de le faire évoluer en même temps que votre organisation !

Partager l'article ...
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Print this page
Print